LA PRIME ÉNERGIE LE SERVICE EN PLUS

Calculer votre prime

Ventilation

Les systèmes de ventilation mécanique sont équipés d’un moteur électrique qui actionne un ventilateur. L’air est mis en mouvement et se renouvelle en permanence dans toute la maison.


Le bon fonctionnement de ces systèmes repose sur l’équilibre entre l’efficacité des équipements (débits extraits suffisants) et une perte de chaleur minimale (adaptation des débits grâce aux systèmes hygroréglables, détection de présence CO2, récupération de chaleur avec la ventilation double flux).


NB : Les bâtiments bénéficiant d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) performante peuvent réduire leur consommation d’énergie liée au chauffage de 30%.


Fiches techniques


Fonctionnement de la VMC simple flux

L’air frais venant de l’extérieur traverse d’abord les pièces de séjour et les chambres et est évacué des pièces de service par un groupe d’extraction comportant un ventilateur. Un extracteur électrique (un ventilateur inversé) aspire l’air dans toutes les pièces de service, à savoir celles contenant un point d’eau (cuisine, salle de bain, cellier, WC, etc...) au niveau des bouches d’extraction. L’extracteur aspirant de l’air, il va créer une dépression dans la maison, l’air de l’extérieur va ainsi s’infiltrer dans la maison grâce aux bouches d’entrées d’air situées généralement au-dessus des fenêtres.


VMC simple flux auto-réglable

Les VMC simple flux auto-réglables ont des débits d’air constants quelles que soient les conditions extérieures (vent, pluie) et intérieures (nombre d’occupants, humidité). Ce type de VMC est composé d’entrées d’air autoréglables situées dans les pièces principales et de bouches d’extraction dans les pièces de service. Bien qu’il ne tienne pas compte de l’humidité, ce système garanti un renouvellement efficace de l’air intérieur.


VMC simple flux auto-réglable

L’installation de la VMC simple flux hygroréglable est possible avec deux types d’équipements :

  • Type A : seules les bouches d’extraction d’air sont hygroréglables
  • Type B : les bouches d’extraction et les entrées d’air sont hygroréglables Les VMC hygroréglables voient leur débit d’air varier en fonction de l’humidité intérieure, ce qui permet de garantir l’évacuation plus rapide d’un air très humide tout en limitant les gaspillages (ventilation adaptée aux besoins). L’adaptation du débit d’air se fait au moyen d’un ruban hydrostatique, qui réagit aux changements d’humidité en temps réel.

VMC double flux

La VMC double flux récupère la chaleur de l’air vicié et l’utilise pour préchauffer l’air neuf introduit dans le logement. Elle permet donc de réduire les déperditions énergétiques de l’habitation, tout en apportant plus de confort aux occupants.


VMC hybride

La VMC hybride est un dispositif qui couple la ventilation naturelle et la VMC. On utilise une assistance mécanique non permanente connectée à des capteurs (température pression) pour compléter la ventilation naturelle qui utilise les gaines existantes (entretien facile).