LA PRIME ÉNERGIE LE SERVICE EN PLUS

Calculer votre prime

Pompes à chaleurs électriques

Une pompe à chaleur (ou PAC) est une machine thermodynamique constituée d’un circuit fermé et étanche dans lequel circule un fluide frigorigène à l’état liquide ou gazeux selon les organes qu’il traverse.


Ces organes sont l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur. En circulant, le fluide permet de transférer la chaleur de l’environnement extérieur (présente dans l’air, dans l’eau ou dans le sol) pour la restituer à l’intérieur de la maison.


NB : Quand des émetteurs sont couplés à une PAC, l’idéal est d’installer des émetteurs à basse température pour que le rendement soit intéressant. Dans le cas d’émetteurs anciens, type radiateurs fonte, il faut coupler la PAC, avec une chaudière d’appoint par exemple, pour prendre le relais en cas de forte demande.


Fiches techniques


Lorsqu’on parle de PAC « .../... »,

  • le premier terme désigne le mode de captage de la chaleur,
  • le second le mode de distribution de la chaleur dans le logement.

D’autres appellations précisent le milieu dans lequel la chaleur est captée (sol/sol ou sol/eau).

  • Les PAC géothermiques puisent la chaleur dans le sol ou l’eau d’une nappe phréatique par l’intermédiaire d’un réseau de capteurs ou de forages.
  • Les PAC aérothermiques qui puisent la chaleur directement dans l’air ambiant, extérieur ou intérieur au logement.
  • PAC eau/eau ou eau glycolée*/eau
  • PAC air/air ou air/eau *

le glycol est un produit qui, lorsque qu'il est rajouté à l'eau, évite le risque de gel

Le coefficient de performance (COP) sert à évaluer l’efficacité des pompes à chaleur.

C’est le rapport entre la quantité de chaleur produite par le condenseur et l’énergie électrique consommée par le compresseur : un COP de 3,5 signifie que pour 1 kWh d’électricité consommé, la PAC restitue 3,5 kWh de chaleur dans le local chauffé.