LA PRIME ÉNERGIE LE SERVICE EN PLUS

Calculer votre prime

Isolation des planchers

Dans les bâtiments anciens (avant 1975) non isolés les planchers peuvent être à l’origine de 7 à 10% des déperditions thermiques. Ils constituent donc un des points clés de l’isolation de l’enveloppe d’un bâtiment.

L’isolation est un élément prioritaire lors des rénovations. En effet, avant d’améliorer les performances des dispositifs de chauffage il est nécessaire d’étanchéifier le logement aux déperditions thermiques.


Comme nous le montre ce schéma, l’isolation des planchers peut se placer dans quatre environnements différents :

  • Un vide sanitaire
  • Une cave ou un local non chauffé
  • Un terre-plein
  • Un passage ouvert (parties communes non chauffée dans un bâtiment collectif)
  • Selon la nature de la construction du logement les possibilités techniques d’isolation pourront varier.



Fiches techniques


Isolation sous le plancher

Si le logement contient un vide sanitaire (espace situé entre le plancher et la terre) ou une cave, l’isolation peut s’effectuer sous le plancher haut. C’est-à-dire sur la partie haute du vide sanitaire ou de la cave. Les travaux sont facilités car ils n’impactent pas le sol du rez-de-chaussée. En revanche, il faut être vigilant quant aux problèmes d’humidité. C’est pourquoi le choix des matériaux et la vérification du bon fonctionnement de la ventilation sont nécessaires.


Isolation sur le plancher

Si le logement ne possède pas de vide sanitaire ou de cave, l’isolation du sol doit se faire sur le plancher. Les travaux nécessitant un accès à la partie supérieure de la dalle, il faut donc retirer le revêtement (carrelage, parquet…).

Selon la pose du revêtement, le chantier peut être plus ou moins compliqué. En outre, il faut prendre en compte l’épaisseur de l’isolant et les adaptations éventuelles au niveau des passages de portes, des radiateurs etc.