LA PRIME ÉNERGIE LE SERVICE EN PLUS

Calculer votre prime

Isolation des murs

Dans les bâtiments anciens (avant 1975) non isolés, les murs peuvent être à l’origine de 20 à 25% des déperditions thermiques. Elles constituent donc un des points clés de l’isolation de l’enveloppe d’un bâtiment.


L’isolation est un des éléments prioritaires lors des rénovations. En effet, avant d’améliorer les performances des dispositifs de chauffage, il est nécessaire d’étanchéifier le logement aux déperditions thermiques


L’isolation des murs peut être de deux natures différentes en fonction des conditions et des caractéristiques de l’habitat concerné :


  • isolation des murs par l’intérieur
  • isolation des murs par l’extérieur

Fiches techniques


Isolation des murs par l’intérieur

Il existe notamment deux solutions qui permettent d’isoler un logement par l’intérieur :

  • l’isolation est derrière une contre cloison maçonnée ou sur ossature.Cette technique est adaptée pour l’isolation des murs irréguliers en permettant de rattraper les inégalités de surface.
  • La seconde solution utilise des panneaux composites ou des complexes de doublage. Sa pose est plus simple puisqu’elle s’effectue à l’aide d’un seul produit.

Isolation des murs par l’extérieur

L’enduit mince sur isolant L’isolant est collé sur le mur à l’extérieur de l’habitation (généralement du polystyrène expansé) et d’un enduit spécifique armé d’un tissu de fibres de verre et de l’enduit de finition.

  • Si le support ne permet pas le collage, la fixation mécanique s’impose.
  • L’enduit hydraulique sur isolant La technique est proche de la précédente.
  • L’enduit mince est remplacé par un enduit hydraulique (mortier) généralement projeté.
  • La tenue aux chocs dans les endroits exposés est meilleure et l’entretien plus aisé en zones urbaines.
  • Les parements sur isolants L’isolant est fixé au support puis accueille des pierres minces, des carreaux de céramique, des panneaux de bardage ou des contre-murs en brique.